Vous aider dans la détermination de votre cahier des charges, c’est entendre vos besoins, vos contraintes, vos envies et vos motivations
28 Mai

Évitez l’achat d’un bien immobilier à Échirolles sur un coup de cœur !

Est-il raisonnable d’acheter sur un coup de cœur ? Vous avez trouvé et visité un logement dans le centre d’Échirolles qui a tout pour vous plaire ? Vous aimeriez bien l’acheter ? Parfait, nous n’allons pas vous contredire, mais laissez-nous toutefois vous donner quelques conseils : il faut éviter d’acheter sur un simple coup de cœur. Réagir à chaud n’est pas la meilleure chose à faire. Il est donc essentiel de s’accorder quelques jours de réflexion pour être sûr de soi ainsi que de son plan de financement !
En effet, on rencontre de nombreux acheteurs tombés sous le charme d’un bien et en oublient du coup leurs critères de départ et les aspects négatifs. Le coup de cœur existe, mais il ne faut pas se laisser influencer par quelques points positifs qui en cachent d’autres, plus négatifs. L’achat d’un bien immobilier à Échirolles vous engage sur une somme importante, et ce, pendant de très nombreuses années, il faut donc bien réfléchir avant de s’engager.

Plusieurs visites s’imposent
Il est judicieux de visiter le logement à des heures et des jours différents pour estimer les éventuelles nuisances dues à une mauvaise isolation phonique ou au voisinage. Sans aller jusqu’à faire du porte-à-porte, quelques visites aux voisins sont utiles. Elles vous permettront de recueillir leurs points de vue sur d’éventuels problèmes qui pourraient vous gâcher la vie plus tard.

Anticiper les coûts
Intéressez-vous aux coûts. Il y en a plusieurs à prendre en considération lorsque l’on devient propriétaire :

• Le prêt : il est nécessaire de calculer les mensualités qui rassemblent les taux effectifs globaux. Car même si le taux est attractif, il faut prendre en compte les frais de garantie et le coût de l’assurance.
• Le notaire est capable de vous donner le montant exact des droits d’enregistrement à prévoir qui comprend l’ensemble des impôts et autres taxes, la TVA mais aussi les honoraires.
• La taxe d’habitation et la taxe foncière varient en fonction de la commune ou de l’arrondissement.
• Dans les immeubles collectifs, les charges doivent être étudiées avec soin. Les derniers relevés annuels sont nécessaires, mais non suffisants. Il faut impérativement demander au syndic le compte-rendu des trois ou quatre dernières assemblées générales.

C.V. / Bazikpress © Lulu Berlu

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée